News details

LAFTI L10 contre le stress oxidatif

De nouveaux résultats publiés sur LAFTI® L10 chez les athletes

Un effet positif sur le statut antioxydant et des résultats intéressants sur le cholestérol LDL

Étudier les avantages des probiotiques pour la défense naturelle des sportifs

En 2016, une étude randomisée, en double aveugke et contrôlée par placebo, a été menée en hiver sur des athlètes d’élite en bonne santé afin d’évaluer les effets cliniques et immunomodulateurs de la souche probiotique unique L. helveticus LAFTI® L10 [1]. Les 39 athlètes élites inclus dans l’étude avaient entre 18 et 28 ans et s’entraînaient eux-mêmes plus de 11 heures par semaine dans divers sports. Ils ont suivi le traitement probiotique, ou placebo, pendant 14 semaines en hiver.

L’étude a montré que la supplémentation en L. helveticus LAFTI® L10 raccourcissait de manière significative de 3,4 jours la durée moyenne des épisodes de type URTI [1] (p <0,05) et réduisait le nombre de symptômes d’environ 29% (p <0,05). Ces observations ont été confirmées par une modulation significative de plusieurs biomarqueurs d’immunité mesurée dans des échantillons de sérum sous la forme du rapport CD4 + / CD8 +, confirmant ainsi les résultats de Clancy et al. [2].

Une première analyse post-hoc a étudié l’impact de LAFTI® L10 sur l’immunoglobuline dans la salive et dans le sérum [3].

Le statut anti-oxidant

Ce mois-ci, une nouvelle analyse post-hoc a été publiée [4]. Cette nouvelle analyse statistique s’est concentrée sur 22 participants masculins et a examiné à la fois les paramètres pro-oxydants et les paramètres anti-oxydants pour évaluer le stress oxydatif général. À la fin de l’étude, une atténuation significative des marqueurs du stress oxydant (MDA et AOPP) et une augmentation du marqueur de défense contre le stress oxydant (SOD) ont été observées dans le groupe LAFTI® L10 et non dans le groupe placebo (p < 0,05).

Ces nouveaux résultats suggèrent un potentiel antioxydant de L. helveticus LAFTI® L10.

Résultats préliminaires intéressants sur le cholestérol HDL et LDL

Les taux de cholestérol total, de HDL-cholestérol et de LDL-cholestérol ont été mesurés dans des échantillons de sérum.

Après 14 semaines, le niveau total de cholestérol a diminué dans le groupe probiotique (p = 0,045), le HDL-c a diminué (p = 0,008) et le LDL-c a diminué (p = 0,004) dans le groupe LAFTI® L10 par rapport au groupe probiotique initial. de base mais non comparé au placebo.

Le manque de signification des mesures biochimiques entre les groupes peut être dû à l’hétérogénéité initiale des participants, comme le montre l’écart type, et au faible nombre de participants.

Ces résultats sont vraiment intéressants et encouragent la poursuite des recherches sur un panel plus large de participants.

  1. Marinkovic, D.M., et al., L. helveticus Lafti® L10 supplementation modulates mucosal and humoral immunity in elite athletes: a randomized double-blinded placebo-controlled trial. Journal of strength and conditioning research/National Strength & Conditioning Association, 2016.
  2. Clancy, R.L., et al., Reversal in fatigued athletes of a defect in interferon gamma secretion after administration of Lactobacillus acidophilus. Br J Sports Med, 2006. 40(4): p. 351-4.
  3. Michalickova, D.M., et al., Lactobacillus helveticus Lafti L10 Supplementation Modulates Mucosal and Humoral Immunity in Elite Athletes. Journal of Strength and Conditioning Research, 2017. 31(1): p. 62-70.
  4. Michalickova, D., et al., Effects of Probiotic Supplementation on Selected Parameters of Blood Prooxidant‐Antioxidant Balance in Elite Athletes: A Double‐Blind Randomized Placebo‐Controlled Study. Journal of Human Kinetics, 2018. 64(1): p. 111-122.

[1] Upper Respiratory Tract Infections