News details

Les souches probiotiques Bacillus subtilis Rosell®-179 et Bifidobacterium lactis LAFTI® B94 de chez Lallemand Health Solutions, déconjugent les acides biliaires chez des adultes sains en surpoids

1er octobre 2019

Metabolism

Les souches probiotiques Bacillus subtilis Rosell®-179 et Bifidobacterium lactis LAFTI® B94 de chez Lallemand Health Solutions, déconjugent les acides biliaires chez des adultes sains en surpoids

Lallemand Health Solutions a annoncé aujourd’hui des résultats innovants de son étude croisée randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, récemment publiée, qui a confirmé que Bacillus subtilis Rosell®-179 et Bifidobacterium lactis LAFTI® B94 déconjugent  les acides biliaires chez des adultes en surpoids et en bonne santé. La déconjugaison des acides biliaires par l’activité microbienne hydrolase des sels biliaires (Bile Salt Hydrolase, BSH) a déjà été considérée comme un régulateur des acides biliaires et du cholestérol chez l’hôte. Cette étude menée par Culpepper et al. (1) présente un grand intérêt car elle établit en outre les relations entre microbiote intestinal, probiotiques et le métabolisme, fournissant ainsi une base scientifique solide pour que des formules probiotiques puissent faire partie d’une stratégie d’intervention alimentaire efficace.

Cette étude croisée comprenait 103 patients, 23 hommes et 80 femmes, âgés de 35 à 65 ans. Les participants masculins avaient un tour de taille supérieur à 102 cm et les femmes 88 cm. Les participants ont subi une période pré-base de référence d’une semaine et ont ensuite été randomisés pour recevoir une capsule probiotique ou un placebo pendant 6 semaines. Après une période sans traitement de 4 semaines, les participants ont été croisés pour recevoir l’autre intervention pendant 6 semaines, puis suivis pendant une période d’une semaine après l’intervention.

Dans cette étude, les chercheurs ont testé trois souches probiotiques différentes: Bacillus subtilis Rosell®-179 (2,5 × 109 UFC / capsule), Lactobacillus plantarum HA-119 (5 × 109 UFC / capsule) ou Bifidobacterium lactis LAFTI® B94 (5 × 109 UFC / capsule) car le séquençage du génome entier avait précédemment identifié la présence de gènes BSH dans les trois souches. Des résultats significatifs ont été trouvés chez les participants ayant un IMC> 30 (indice de masse corporelle): la somme des acides biliaires plasmatiques déconjugués était significativement plus élevée avec Bacillus subtilis Rosell®-179 (691 ± 378 nmol/l, p = 0,01) et avec Bifidobacterium lactis LAFTI ® B94 (380 ± 165 nmol/l, p = 0,04) par rapport au placebo (98 ± 176 nmol/l). De plus, les chercheurs ont constaté une tendance montrant l’augmentation des concentrations plasmatiques de HDL avec L. plantarum HA-119 (p = 0,08).

Forts de ces connaissances, de nouvelles formules probiotiques utilisant les souches probiotiques de Lallemand, Bacillus subtilis Rosell®-179 et Bifidobacterium lactis LAFTI® B94 peuvent être développées. Combocap®’Biotics, la nouvelle capsule combinant d’un côté des probiotiques et de l’autre côté une huile, est une solution idéale pour développer de nouvelles formules. Actuellement, Lallemand travaille sur une gélule combinant Bifidobacterium lactis LAFTI® B94 et Bacillus subtilis Rosell®-179 ainsi que de l’huile de graines de lin, une source d’ALA, qui contribue au maintien d’un taux de cholestérol sanguin normal chez des personnes en bonne santé.

 

  1. Culpepper et al. (2019). “Three probiotic strains exert different effects on plasma bile acid profiles in healthy obese adults: randomized, double-blind placebo-controlled crossover study.” Beneficial Microbes: 1-14.